Meli melodie 54

La bijouterie traditionnelle française - Le baptême

L'arrivée d'un bébé dans une famille a toujours été un moment privilégié. Avant le 20e siècle, le taux de mortalité néonatale était assez élevé et il était jugé important de baptiser le nouveau-né le plus rapidement possible. Avant ou pendant la cérémonie, la famille immédiate et très souvent la marraine ou le parrain offraient un petit cadeau: une broche pour fixer le bavoir, un bracelet bébé, une bague médaille argent, un bécher en argent ou éventuellement un argent hochet.

Tasses ou béchers anciens pour bébé

Les vieux gobelets ou béchers pour bébé étaient toujours en argent massif, car la malléabilité de l'argent permettait un résultat très fin et léger, donc facile à tenir pour le bébé. Une tasse pour bébé en laiton serait plus lourde et risquerait de devenir verte, tandis que le bois, le verre ou la porcelaine se briseraient en quelques jours. Les nombreuses bosses que l'on voit sur les coupes antiques montrent clairement combien de fois elles sont tombées au sol.

Les coupes en argent en forme de tulipe, de forme similaire aux coupes d'amour du XIXe siècle illustrées sur la page mariage de ce site, mais un peu plus courtes, sont souvent retrouvées avec des poinçons du XVIIIe siècle. Ce sont aussi des coupes de mariage, car elles auraient été beaucoup trop chères pour être données aux enfants au 18ème siècle et elles ont rarement beaucoup de bosses.

Les gobelets pour bébés, généralement en argenterie, sont encore vendus aujourd'hui en France pour maintenir la tradition. Ne les achetez pas pour offrir comme cadeau de bébé! Trop lourds et non conçus pour être tenus facilement par la main d'un bébé, ils sont voués à noircir dans une armoire. Mieux vaut offrir une dizaine de bavoirs aux nouveaux parents, ils n'en auront jamais assez!

Astuces beauté

  1. 19 Oct. 2021Le massage peut accentuer la beauté de chacun8
  2. 16 Oct. 2021Consulter un dermatologue avant d’appliquer des soins12
  3. 10 Août 2021Appelez votre télésecrétariat médical si vous êtes un professionnel de la santé111